Patricia Atallah, de l’Occident à l’Orient…

Patricia Atallah, la voix de l'Orient

Le Dauphiné Libéré – 14 février 2017

Patricia Atallah, De l’Occident à l’Orient…

Patricia Atallah, la voix de l'Orient

Patricia Atallah, la voix de l’Orient

VALENCE – Plus qu’une passerelle entre l’Occident et l’Orient, Patricia Atallah est un voyage musical entre le grand classique de Bizet, les chants sacrés byzantins et l’envoûtante Fairuz.

Invitée à l’initiative de l’Association valentinoise Val’Liban, celle qui a vécu entre les deux mondes, le Liban de ses origines et la France de son enfance fut d’abord accueillie au Théâtre de la ville par la Présidente, Marie-Rose Saab et le maire de Valence Nicolas Daragon.

D’une voix puissante, profonde bercée par l’émotion à l’humour délicat, elle est venue enchanter le public sur les mots de Baudelaire, Hugo, Jules Barbier ou encore Youssef Bedros et sur les musiques de Claude Debussy, Rossini, Mozart Puccini, Aoun, El Qassabji.

De l’invitation au voyage de Duparc, elle a ouvert son cœur à Bizet avant de laisser les spectateurs s’adoucir les papilles aux saveurs libanaises et gourmandes.

Son étole rouge a alors laissé place aux dorures de l’Orient, faisant éclore une autre personnalité de la chanteuse qui nous a lentement accompagnés vers l’univers de Fairuz.

 

Qu'en pensez-vous ?

%d blogueurs aiment cette page :